Les 8 bonnes raisons de créer votre SARL

1.  Une responsabilité limitée des associés

La SARL permet de protéger votre patrimoine personnel. Elle est une personne autonome, distincte de celle de ses fondateurs.

Les associés ne sont responsables qu’à hauteur de leurs apports : au pire, ils perdent leur mise initiale. Ils ne sont pas responsables des dettes de la société. 

2.  Aucun capital social minimum

La SARL dispose d’un capital social dont le minimum légal est fixé à 1 euro.
Le montant maximum du capital est fixé par les statuts.

3. Deux associés au minimum

La SARL peut être fondée par deux associés au minimum.

S’il ne reste qu’un associé, la SARL devient automatiquement une EURL. Il n’est pas nécessaire de créer une nouvelle société.

4. Les associés peuvent effectuer tous types d’apports

Les associés peuvent faire des apports en nature (apport d’un bien matériel ou immatériel), en numéraire (somme d’argent)  ou en industrie (apport de connaissances, de savoir-faire, de compétences).

Ce capital est réparti entre les associés de la SARL en fonction de leurs apports.

5. Un statut social pour le gérant 

Même si le gérant est actionnaire de la SARL, il peut être rémunéré comme un travailleur « assimilé salarié », à condition qu’il soit minoritaire ou égalitaire au capital. Le gérant bénéficie donc de la protection sociale des salariés mais il n’a toutefois pas droit à l’assurance chômage.

Le gérant majoritaire est un travailleur non-salarié qui relève du régime social des indépendants.

6. Un statut social pour votre conjoint

Si vous êtes gérant d’une SARL, votre conjoint peut participer à l’activité de votre société en bénéficiant du statut de conjoint collaborateur.  

Il n’est pas obligatoire de lui verser une rémunération. Mais le conjoint bénéficie d’une protection sociale (cotisations retraite, retraite-complémentaire et invalidité-décès).

7. Un partenariat plus souple

La SARL vous permet de vous associer plus facilement.

Il vous suffit seulement d’ouvrir le capital de la société aux nouveaux associés.

8. Une fiscalité plus simple

On distingue deux régimes d’imposition :

  • le régime normal de l’impôt sur les sociétés

Ici, le taux normal d'impôt de 33,33 % sur les bénéfices. La SARL peut bénéficier d’un taux réduit de l’IS de 15 % si la SARL est contrôlée à 75 % par des personnes physiques dont le capital est entièrement libéré et dont le chiffre d'affaires est inférieur à 7 630 000 €.

Le taux réduit s’applique sur une fraction du bénéfice imposable limitée à 38 120 euros. Le taux normal de l’IS s’applique sur le reste des bénéfices.

Les dividendes perçus par les associés sont imposables dans la catégorie des revenus de capitaux mobiliers.

  • le régime de l’impôt sur le revenu

Les associés peuvent opter pour l’impôt sur le revenu dans les SARL de famille.

Une SARL de famille est une société constituée entre parents en ligne directe (enfants, parents, grands-parents, etc.), entre frères et soeurs ainsi que leurs conjoints ou entre partenaires d'un PACS. Les bénéfices sont imposés comme dans une société de personne, c’est-à-dire directement entre les mains de l’associé au titre des « traitements et salaires ».

Depuis 2008, les associés peuvent opter pour l’impôt sur le revenu même s’ils ne sont pas membres d’une même famille. Pour cela, votre SARL :

- doit embaucher moins de 50 salariés

- doit réaliser un chiffre d'affaires annuel ou un total bilan inférieur à 10 millions d'euros au cours de l'exercice,

- doit être créée depuis moins de cinq ans,

- doit exercer à titre principal une activité industrielle, commerciale, agricole ou libérale, à l'exclusion de la gestion de son propre patrimoine mobilier ou immobilier,

- ne doit pas émettre de titres admis aux négociations sur un marché d'instruments financiers,

- être détenue majoritairement par un ou plusieurs personnes physiques (au moins 50% du capital) et à hauteur de 34 % au moins par une ou plusieurs personnes ayant, au sein de la société, la qualité de président, ou de directeur général, ainsi que par les membres de leur foyer fiscal.

L'option peut être formulée par tous les associés dès la création (dans les statuts) ou au cours de la vie de la société.

Créez votre S.A.R.L
avec le Cabinet OMER

A partir de 185€

Les compétences d'un avocat
à un prix enfin accessible

Démarrer la création

Afficher

Mot de passe oublié?

Afficher

Afficher

Mot de passe oublié ? Merci de saisir votre addresse email. Vous allez recevoir un lien pour crée un nouveau mot de passe

Back to log-in

Close